Qu’est-ce qu’une classe ou « ambiance Montessori » ?

Qu’est-ce qu’une classe ou « ambiance Montessori » ?

Maria Montessori revendique pour l’enfant dès sa naissance une éducation à la liberté, à l’autonomie dans un environnement préparé avec soin, au respect de l’autre, de soi, de l’environnement. L’activité spontanée de l’enfant devient alors l’un des principaux facteurs de son développement tant sur le plan individuel que social. Une ambiance Montessori aujourd’hui se situe entre tradition et modernité, en suivant et transmettant les principes de la psychopédagogie de Maria Montessori, principes largement confirmés par la recherche actuelle. 

L’éducation devient une aide à la vie, posant les fondements d’une société future consciente, responsable et tolérante.

Caractéristiques :

  1. Au moins un adulte diplômé AMI 

Deux éducateurs-trices dont au moins un diplômé AMI (Association Montessori Internationale) sont en charge du petit groupe d’enfants. La fonction de l’adulte est de l’observer, de guider l’enfant dans son évolution et de protéger son travail tout en suscitant sa curiosité. Pendant qu’un-e éducateur-trice présente ou suit une activité avec un enfant de manière individuelle, l’autre gère l’ensemble du groupe.

Cet adulte n’est pas la posture du maitre « sachant », c’est un guide qui va observer l’enfant et l’accompagner pour l’aider à développer son potentiel, le suivi est individualisé.

Il encourage l’enfant mais il n’y a ni punition ni récompense.

C’est l’objectif aussi du matériel auto-correcteur. Il faut qu’ils travaillent pour eux-mêmes. Il faut leur dire « tu peux être fier de toi » et non pas leur dire « bravo ! je suis fière de toi ». Il faut qu’ils comprennent qu’ils ne travaillent pas pour nous. Ils vont développer leur confiance en eux.

Il accompagne aussi l’enfant vers l’auto-discipline : il rappelle les règles, les limites, ramène le calme lorsque c’est nécessaire

  1. Mélange des âges

L’ambiance regroupera une vingtaine d’enfants âgés de 3 à 6 ans. Le mélange des âges a pour objectif de favoriser la collaboration des enfants entre eux, l’échange, le respect mutuel, l’émulation au sein du groupe, le renforcement de la confiance en soi et le développement de relations sociales riches et paisibles.

  1. Organisation du temps spécifique

Les enfants doivent impérativement bénéficier d’un temps d’activité autonome de 2h30 à 3h chaque matin, ce qui permet le respect du rythme de travail et la concentration de l’enfant dans son activité.

  1. Matériel Montessori

Il est disposé sur de petites étagères basses sur lesquelles sont disposés de petits plateaux contenant un matériel spécifique, conçu par Maria Montessori. Il est à A portée d’enfant et à force d’enfant : tout est à l’échelle de l’enfant, ils peuvent donc aller chercher et remettre leur matériel tout seuls…

Ce matériel se retrouve à l’identique dans toutes les classes Montessori dans le monde.

Il permet à l’enfant d’apprendre en manipulant. Les apprentissages doivent être concrets, sensoriels, passer par le geste, le toucher, ce qui permet une meilleure compréhension des concepts, ainsi qu’une meilleure mémorisation.

Le matériel est progressif et auto correctif. L’enfant n’a pas besoin d’éducateur-trice, par le matériel il va comprendre et rectifier son erreur. Cette ambiance va l’aider à développer sa confiance en soi, s’il fait des erreurs, on ne le reprend pas sinon il ne répètera pas l’activité.

Chaque matériel Montessori est une aide au développement de l’enfant. Il est spécialement conçu pour soutenir son activité, acquérir des concepts et développer sa curiosité. C’est par cette activité que l’enfant peut construire son intelligence, s’adapter à sa culture et exprimer son potentiel créatif dans le respect de son développement émotionnel et social. 

Dans une maternelle Montessori, il y a 5 espaces disposant chacun de matériel particulier :

– un espace de vie pratique avec un matériel qui permet à l’enfant d’apprendre certains gestes grâce auxquels il deviendra plus autonome. Il s’exercera par exemple à boutonner et déboutonner grâce un cadre d’habillage afin de plus avoir besoin de l’intervention d’un adulte pour s’habiller. à c’est amener l’enfant à prendre soin de sa personne, de l’environnement, développer les relations sociales et coordonner ses mouvements.

– un espace de vie sensoriel avec un matériel conçu pour développer les cinq sens, pour mettre en rapport les objets les uns par rapport aux autres selon un critère. Par exemple, classer du plus petit au plus grand des cylindres de bois de tailles croissantes, trier du plus clair ou plus foncé des plaquettes de bois peintes. Il a y aussi du matériel olfactif.

– un espace dédié au langage

– un espace dédié à l’apprentissage des mathématiques

– et enfin, l’espace de géographie.

Il y a aussi dans toutes les écoles Montessori un coin lecture, un chevalet et des pots de peinture en libre accès également, un coin botanique (chez nous, des arbres et autres plantations).

Pendant sa journée, l’enfant navigue entre ces différents espaces.

L’enfant est maître de ses apprentissages et il accède de cette façon à des bases de connaissances très solides, comme le système décimal par exemple, sans s’en rendre compte, car pour lui c’est un jeu, c’est ludique.